Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hollande dévoile son projet présidentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Hollande dévoile son projet présidentiel   Jeu 26 Jan - 8:26

WEB - GOOGLE - Actualité > Présidentielle 2012 > Les personnalités > François Hollande

Exclusif.

Hollande dévoile son projet présidentiel

Notre journal révèle les soixante propositions que le candidat socialiste souhaite défendre. Il lui reste désormais 87 jours avant le premier tour pour convaincre.

Publié le 26.01.2012, 07h02



HIONVILLE (MOSELLE), LE 17 JANVIER. François Hollande, ici en campagne auprès des ouvriers de l’usine sidérurgique Akers, va dévoiler son programme aujourd’hui.

Soixante propositions ! Depuis son meeting dimanche dernier au Bourget, François Hollande se plaît à surprendre. Son projet, que nous dévoilons aujourd’hui, promet lui aussi d’étonner ses adversaires, comme son propre camp. Le candidat socialiste, qui assurait il y a quelques mois encore qu’il ferait campagne sur quatre ou cinq propositions fortes, a choisi d’augmenter la voilure. Fiscalité, emploi, éducation, logement, santé, sécurité, énergie, culture… Son programme aborde tous les domaines dans lesquels il souhaite imprimer sa marque pour « redresser la France » et la rendre « plus juste ».

Débat ce soir avec Juppé sur France 2


La majorité ne manquera pas d’épingler l’aspect catalogue. D’autres souligneront les manques — et il y en a, notamment sur le smic ! Mais, avec ses 41 pages, François Hollande espère surtout occuper le terrain jusqu’en mai, pour faire tourner le débat autour de ses idées. La campagne est encore longue. Et de prochains rendez-vous sur l’éducation, la santé ou la sécurité sont déjà prévus pour lui permettre d’égrener ou d’affiner son projet.

Crise oblige, son programme ne comporte ni surprise majeure ni mesure spectaculaire. Le candidat socialiste en est convaincu depuis qu’il mûrit son ambition : la gravité de la situation économique et le discrédit de la parole publique n’autorisent plus à tout promettre pour ne rien tenir. Alors que le chômage et l’endettement de la France explosent, François Hollande s’en tient à la ligne qu’il s’était fixée lors des primaires : zéro déficit en 2017. Il lui reste désormais à expliquer comment. Et à chiffrer par le menu ses propositions. Ce matin, le député de Corrèze tient une conférence de presse à la Maison des métallos à Paris pour détailler son plan de route. Ce soir, il sera à la télévision pendant deux heures et demie pour tenter de convaincre les Français. Le favori des sondages y croisera le fer avec un contradicteur de poids : Alain Juppé. Un débat en forme d’échauffement pour la suite.

Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Les principales propositions de François Hollande   Jeu 26 Jan - 8:32

WEB - GOOGLE - Actualité > Présidentielle 2012

Les principales propositions de François Hollande

Publié le 26.01.2012, 07h41 | Mise à jour : 08h44


Le livret de campagne de François Hollande a été tiré à quinze millions d'exemplaires.

Voici les principales mesures parmi les «60 engagements pour la France» de François Hollande. Retrouvez l'intégralité des propositions dans Le Parisien-Aujourd'hui en France de ce jeudi.

RELANCE DE LA PRODUCTION, DE L'EMPLOI ET DE LA CROISSANCE


- Création d'une Banque publique d'investissement et d'un Livret d'épargne industrie au profit des PME. Doublement du plafond du livret de développement durable.
- Rééquilibrage de l'impôt sur les sociétés au profit des PME et des TPE et au détriment des grandes entreprises.
- Couverture intégrale de la France en très haut débit d'ici à dix ans.
- Préservation du statut public des entreprises détenues majoritairement par l'Etat (EDF, SNCF, La Poste...)
- Séparation des activités des banques "utiles à l'investissement et à l'emploi de leurs opérations spéculatives", bannissement des banques françaises des paradis fiscaux, interdiction des "produits financiers toxiques" et des stock-options, sauf pour les entreprises naissantes, encadrement des bonus et sur-taxation de 15% des bénéfices des banques.
- Réduction du déficit public à 3% du PIB et retour à l'équilibre fin 2017.
- Suppression de 29 milliards d'euros de niches fiscales "équitablement répartis entre les ménages et les entreprises".
- Montée en puissance du financement des "priorités" jusqu'à 20 milliards d'euros en 2017.
- Coup d'arrêt à la révision générale des politiques publiques (RGPP) et à l'application "mécanique" du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

REFORME FISCALE

- Fusion à terme de l'impôt sur le revenu et de la CSG.
- Nouvelle tranche à 45% pour les revenus supérieurs à 150.000 euros par part et plafonnement à 10.000 euros de la diminution d'impôt tirée des niches fiscales.
- augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire dès septembre.
- abaissement du plafond du quotient familial pour les 5% de ménages les plus aisés.
- relèvement de l'impôt sur la fortune pour les plus gros patrimoines et abattement sur les successions ramené à 100.000 euros par enfant.

EDUCATION ET JEUNESSE

- création de 60.000 postes supplémentaires dans l'Education en 5 ans.
- augmentation de "25%" de l'allocation de rentrée scolaire dès septembre.
- allocation d'études et de formation sous conditions de ressources.
- abrogation de la circulaire sur les étudiants étrangers.

RETRAITES, SANTE

- départ à 60 ans pour ceux qui ont cotisé toutes leurs annuités. Pour le reste, négociation dès 2012 pour définir "âge légal, "montant des pensions notamment".

- augmentation de la part de rémunération forfaitaire des médecins généralistes. Encadrement des "dépassements d'honoraires", favoriser une baisse du prix des médicaments.
- assistance médicalisée pour "terminer sa vie dans la dignité", dans des "conditions précises et strictes".

EMPLOI

- créer 150.000 emplois d'avenir pour l'insertion des jeunes.
- mettre fin à la défiscalisation et aux exonérations de charges sur les heures supplémentaires, sauf pour les TPE.
- "contrat de génération": "permettre l'embauche par les entreprises, en CDI, de jeunes, accompagnés par un salarié plus expérimenté qui sera ainsi maintenu dans l'emploi jusqu'à son départ à la retraite".
- augmentation des cotisations chômage pour les entreprises qui abusent des emplois précaires
- création de 1.000 postes par an pour la police, justice, gendarmerie
- dès l'été 2012, réunion d'une grande conférence économique et sociale, "saisie des priorités du quiquennat"

SOCIETE, NUMERIQUE, ENVIRONNEMENT, ENERGIES

- l'obligation pour une commune de construire des logements sociaux est portée de 20 à 25%. Mixité sociale.
- banlieues: lancement d'opérations de renouvellement urbain. Maintien des services publics. Augmentation des moyens, notamment scolaires. Présence régulière des services de police.
- remplacement de la loi Hadopi par une loi "signant l'acte 2 de l'exception culturelle".
- lutte contre le "délit de faciès".
- loi favorisant l'égalité professionnelle homme/femme.
- ouvrir le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels.
- réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 à 50% à l'horizon 2025.
- fermeture de la centrale de Fessenheim, poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville.

INSTITUTIONS

- loi de 1905 sur la séparation Eglise/Etat inscrite dans la Constitution, en tenant compte du statut de l'Alsace et Moselle.
- réforme du statut pénal du chef de l'Etat.
- droit de vote accordé aux étrangers aux élections locales.
- loi sur le non-cumul des mandats, introduction d'une part de proportionnelle aux législatives.
- Réduction de 30% de la rémunération du président et des ministres.

EUROPE, INTERNATIONAL

- Proposition d'un "pacte de responsabilité, de gouvernance et de croissance", création d'euro-obligations et nouveau traité franco-allemand.
- Proposition d'une politique commerciale européenne anti-dumping social et environnemental.
- Contribution climat-énergie aux frontières de l'Europe.
- retrait immédiat de nos troupes d'Afghanistan.

Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Mélonchon et les écolos prêts à discuter du programme avec Hollande   Ven 27 Jan - 7:03

WEB - GOOGLE - Actualité > Présidentielle 2012

Mélenchon et les écolos prêts à discuter du programme avec Hollande

Publié le 26.01.2012, 15h18 | Mise à jour : 27.01.2012, 00h49


Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, s'est réjoui mardi de la "contamination idéologique" que le FG "provoque", après le discours de François Hollande au Bourget dimanche où le candidat PS a dénoncé le "monde de la finance".

Que pensent les éventuels partenaires du PS des propositions de François Hollande ? Si globalement les écologistes et le Front de Gauche ne s'avouent pas extrêmement emballés par le projet présidentiel socialiste, aucun des deux partis n'exclut la possibilité d'engager une conversation sur le fond.

«S'il veut me tendre la main, qu'il le dise», lance Mélenchon


En déclarant dès dimanche que son principal adversaire c'était la Finance, François Hollande, avec un discours très ancré à gauche, a fait officiellement les yeux doux aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Ce matin, le candidat du Front de Gauche n'a pourtant pas perdu sa verve habituelle pour lui répondre. «C'est un filet d'eau tiède, son affaire», a-t-il déclaré sur i-Télé, tout en se félicitant que les propos tenus par le candidat socialiste aient permis de le «désenclaver» dans le débat politique. «Plus personne ne vient dire: M. Mélenchon, vous êtes un exagéré», se réjouit-il. Il envisage désormais de discuter avec son ancien camarade du PS, même s'il assure qu'il n'est pas question que la rencontre se résume à «se sauter dans les bras». «S'il veut me tendre la main, qu'il le dise, et qu'il dise de quelle manière ça va se passer, lance Mélenchon. On regarde ce qu'il y a dans le programme et on en parle».

«Beaucoup de fausses notes», déplore Pierre Laurent

Dans le même veine, son partenaire au PCF, Pierre Laurent, a salué «quelques engagements nouveaux et bienvenus, comme la suppression de niches fiscales à hauteur de 29 milliards d'euros profitant aux plus riches et aux grandes entreprises». Mais le numéro un communiste a déploré «beaucoup de fausses notes», comme sur les retraites ou «les exonérations de cotisations sociales patronales où il retire d'une main, sur les heures supplémentaires, ce qu'il donne de l'autre, avec le contrat de génération».

«Il y a un manque qui est d'aller au fond des choses», critique Cohn-Bendit

Côté écolo, si Eva Joly n'a toujours pas réagi depuis ce matin sur le projet présidentiel, le numéro 2 du mouvement Daniel Cohn-Bendit s'est exprimé dans la matinée. « Le programme de François Hollande, c'est un programme de haute couture, c'est une orientation, et le prêt-à-porter, c'est-à-dire, le prêt à faire pendant cinq ans, on va voir, on va voir...», a-t-il analysé. «Il y a des réformes positives dans ce que propose François Hollande, et il y a un manque, qui est d'aller au fond des choses pour qu'il y ait une transformation écologique» qui «crée de l'emploi», selon l'eurodéputé.

«Un bon vieux projet socialiste», attaque Cécile Duflot

Pour Cécile Duflot, c'est un «bon vieux projet socialiste» avec «des manquements et des impasses» sur l'écologie, la fiscalité écologique, des «flous importants» sur la question agricole et des «ambiguïtés» sur l'énergie. «Si j'étais socialiste, je serais sans doute contente» mais «je suis écologiste», a dit la patronne d'EELV, qui prône la sortie du nucléaire. La numéro 1 des écolos a toutefois noté «des éléments positifs sur le partage des richesses et l'emploi des jeunes» et jugé la plateforme du candidat «compatible avec l'accord» entre les deux formations : «c'est un point de départ du débat» qui permettra de «travailler en commun» par la suite.

Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hollande dévoile son projet présidentiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hollande dévoile son projet présidentiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Discussion Générale-
Sauter vers: