Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas Peyrac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caligula

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 26/10/2011
Localisation : Lausanne (Suisse)

MessageSujet: Nicolas Peyrac   Ven 20 Sep - 12:38



Deux jolies chansons de Nicolas Peyrac qui furent entre 1974 et 1980 de gros succès,
soit " So Far Away From L.A. " sortie en 1975 et " Je pars " sortie en 1977 !


Nicolas Peyrac jeune


Photo récente de Nicolas Peyrac

Nicolas Peyrac



Nicolas Peyrac (nom de scène de Jean-Jacques Tazartez) est un chanteur français,
auteur-compositeur-interprète, né le 6 octobre 1949 à Paris.
Il passe une partie de son enfance en Bretagne, près de Rennes,
dans la petite commune de Saint-Brice-en-Coglès, à une vingtaine de kilomètres de Fougères.
Lorsque ses parents divorcent, il passe un an à New York avec sa mère,
avant de retourner vivre avec son père en Bretagne.

Fils de médecins, il suit des études de médecine (durant 6 années), tout en se passionnant pour la photo,
l'écriture et la guitare.
Il se marie deux ans plus tard, à La Gouesnière située en Ile et Vilaine,
avec une infirmière rencontrée lors d'une soirée étudiante à la faculté de médecine à Rennes.
Sa femme, Pénélope Trochaud, lui confectionnera son premier costume en peaux de tambour
pour la célèbre émission de Guy Lux Système 2.

Il compose des chansons qu'il propose à des éditeurs. Entre 1974 et 1980, après des titres chantés par Marie Laforêt,
Gérard Lenorman, il interprète ses propres chansons,
enchaînant les succès : So far away from L.A., Et mon père, Je pars…
Il se produit à l'Olympia en 1979, Bobino en 1981, puis compose plusieurs albums aux succès divers,
dans les années où l'audience de la chanson française décline.

Nicolas Peyrac participe également à la comédie musicale "Le Rêve de Mai",
album conceptuel sorti à l'occasion du 10e anniversaire des événements de Mai 1968,
auprès de Nicole Rieu, Jean-Michel Caradec et Didier Marouani notamment.

Après une période de dépression (suite à la disparition de sa mère) et de difficultés personnelles,
en 1993 il s'éloigne de Paris pour s'installer en Californie d'abord, puis à Montréal (où il réside toujours).
Il fait à cette époque la connaissance du célèbre chanteur de flamenco, Sergio Nunes Batista.
Une collaboration est envisagée mais Sergio Nunes Batista se tourne alors vers la grande distribution,
laissant sa carrière végéter. Il publie un premier roman et poursuit sa carrière au Québec,
se partageant entre composition de nouveaux albums et concerts.
De retour sur les scènes parisiennes en 1996, il se produit au Casino de Paris, puis à Bobino en 1997.
Il sort plusieurs albums et effectue des tournées de concerts à leur suite.
En 2005, en même temps qu'un nouveau titre, Ne me parlez pas de couleurs, sort un double album,
compilation retraçant trente ans de carrière : Toujours une route.
En 2006, il sort un nouvel album, Vice-versa, et entame une tournée en France, commençant le 29 mai à Paris (l'Européen).
2006 est aussi l'année de parution de son second roman : J'ai su dès le premier jour que je la tuerais.
Il a, semble-t-il, entrepris la rédaction d'un troisième roman.
Il accompagne Julien Lebouder dans son nouveau spectacle.
"Ma vie, les femmes, les foyers" qui met en scène différents personnages, dont "Gérard 115",
écoutant téléphonique, version moderne de SOS amitiés, ou encore de Juju la mandoline,
caricature du dragueur des plages autour du feu de camp.

Source Wikipédia



Nicolas Peyrac - " So Far Away From L.A. " - 1975 -



Paroles du titre " So Far Away From L.A. "  

Quelques lueurs d'aéroport,
L'étrange fille aux cheveux d'or,
Dans ma mémoire, traîne encore.
C'est l'hiver à San Francisco
Mais il ne tombe jamais d'eau
Aux confins du Colorado

Et le Golden Gate s'endort
Sur Alcatraz où traîne encore
Des sanglots couleur de prison.
Monsieur Caryl Chessman est mort
Mais le doute subsiste encore.
Avait-il raison ou bien tort ?

So far away from L.A.,
So far ago from Frisco.
I'm no one but a shadow,
But a shadow...
A shadow.

Le Queen Mary est un hôtel
Au large de Beverley Hills
Et les collines se souviennent
Des fastes de la dynastie
Qui, de Garbo jusqu'à Bogie,
Faisait résonner ses folies.

So far away from L.A.,
So far ago from Frisco.
I'm no one but a shadow,
But a shadow...
A shadow.

Pauvre Madame Polanski :
D'un seul coup on t'a pris deux vies
Mais qui donc s'en souvient ici ?
C'est l'hiver à San Francisco.
Je ne trouverai le repos
Qu'aux confins du Colorado.

So far away from L.A.,
So far ago from Frisco.
I'm no one but a shadow,
But a shadow...
A shadow.



----------------------------------------------------------------------------------------------



Nicolas Peyrac - " Je pars " - 1977 -





----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonne écoute et à bientôt !



Signé : Nordine B. alias Caligula et pour les Intimes tout court !
Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Peyrac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Musiques & Chansons-
Sauter vers: