Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les ados américains préfèrent Twitter, mais utilisent d'abord Facebook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Les ados américains préfèrent Twitter, mais utilisent d'abord Facebook   Dim 13 Oct - 9:57

WEB - GOOGLE - ACTUALITE > High-Tech & Web

Les ados américains préfèrent Twitter, mais utilisent d'abord Facebook

Mis à jour le 11/10/2013 à 22:04 - Publié le 11/10/2013 à 19:34



Twitter est devenu le réseau social préféré des jeunes Américains, selon un sondage d'une banque d'affaires. Mais ils n'ont pas encore déserté en masse Facebook pour autant.


Facebook continue de perdre du crédit chez les adolescents. Depuis cet été, le réseau social n'est plus le favori des jeunes Américains, d'après la dernière vague d'un sondage semestriel de la banque d'affaires Piper Jaffray paru mercredi. Le nouveau lauréat est Twitter, préféré par 26% des ados, contre 23% pour Facebook. L'an dernier, le rapport de force était de 42% pour Facebook, contre 33% pour Twitter.

Le résultat de ce sondage peut être un motif d'inquiétude pour Facebook. Il confirme que les nouvelles générations n'aiment plus autant le site de Mark Zuckerberg que leurs aînés, et le trouvent parfois ringard. On a déjà beaucoup écrit sur les raisons qui les conduisent à rejoindre Twitter, Instagram, Tumblr ou Snapchat, parmi lesquelles le souhait de se retrouver avec un cercle d'amis plus restreint, s'abrîter sous des pseudonymes et mieux gérer sa vie privée.

Si Facebook n'est plus le chouchou des jeunes, ce sondage ne permet en aucun cas de conclure que les ados désertent le site en masse, et encore moins que Twitter l'a supplanté. L'enquête de Piper Jaffray ne donne en effet qu'un reflet partiel de la situation. Elle porte sur des préférences, et non pas une utilisation de ces sites.

«Stable depuis un an et demi»

Questionné sur le sujet lors de la publication des résultats trimestriels de son entreprise en juillet, Mark Zuckerberg a nié toute baisse de fréquentation des ados. «Nous couvrons pratiquement toute cette classe d'âge depuis un certain temps, et le nombre d'adolescents qui utilisent chaque jour et chaque mois Facebook est stable depuis un an et demi», avait-il dit devant les analystes financiers. Selon des données de son outil publicitaire, Facebook compte 16 millions d'utilisateurs de 13 à 17 ans aux États-Unis. Cette seule classe d'âge représente un tiers des membres de Twitter tous âges confondus.

Deux sondages du Pew Internet, parus en mai et en août, donnent une vision plus claire de la situation. On y découvre que l'intérêt des adolescents pour Facebook «décline» effectivement, mais que l'usage reste bel et bien stable. Pas moins de 94% des adolescents américains avaient un profil sur Facebook en 2012, contre seulement 26% pour Twitter. Cette enquête du Pew paraît au passage plus complète que le sondage de Piper Jaffray, qui ne s'intéresse qu'aux adolescents appartenant aux foyers à haut revenu et au revenu moyen.

Le site que l'on aime détester

À ce jour, tous les indicateurs à ce jour montrent que Facebook reste, de loin, le réseau social le plus utilisé, y compris chez les adolescents. Qu'on l'apprécie ou pas, on continue de le visiter de temps en temps, pour se tenir au courant des actualités de ses amis. Cet usage n'est pas exclusif. Si Facebook est incontournable, cela n'empêche pas d'aller voir de temps en temps ailleurs, ce qui explique la hausse de ses concurrents à la mode. En France, 23% des 13 à 24 ans sont inscrits sur plus de quatre réseaux sociaux, selon Médiamétrie.

La situation n'est pas loin de satisfaire Mark Zuckerberg. «Les gens pensent que nous essayons d'être cool. Cela n'a jamais été mon objectif», disait-il le mois dernier. Son objectif est de faire de Facebook un bien indispensable, au même titre que l'électricité. Il surveille néanmoins de près l'image que les adolescents ont de son site, comme l'a montré le rachat du réseau social de photos Instagram, désormais aussi apprécié que Facebook chez les ados, et sa tentative de concurrencer Snapchat avec l'application Poke.
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Les ados américains préfèrent Twitter, mais utilisent d'abord Facebook
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Multimédia-
Sauter vers: