Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Disparition du Pr Boudrâa : L'un des pères de la médecine algérienne s'en va

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Disparition du Pr Boudrâa : L'un des pères de la médecine algérienne s'en va   Jeu 27 Oct - 6:06



Disparition du Pr Boudrâa : L’un des pères de la médecine algérienne s’en va

le 23.10.11 | 01h00


Le Pr Boudraa Belabbès, considéré comme l’un des pères de la médecine algérienne et précurseur dans la lutte contre le cancer, s’en est allé, vendredi dernier, à l’âge de 86 ans.

Né en 1925, à Sidi Bel Abbès, ce médecin chirurgien de grande renommée est reconnu pour avoir participé à la formation de toute une génération de médecins algériens. C’est à Poitiers, en France, qu’il a effectué ses études de médecine en 1947. Prenant conscience assez tôt de l’injustice que subissait son entourage par le système colonial, il rejoindra, dès 1956, la lutte pour la libération nationale, alors qu’il était marié et père de famille. Sa participation à la lutte consistera à prodiguer des soins aux combattants en tant que chirurgien de l’armée nationale.

Affecté à la base de l’est, à la frontière tunisienne, il sera connu, selon des témoignages concordants, pour avoir soigné des blessés lors des bombardements par l’aviation française de Sakiet Sidi Youssef. En cette même période, il aura à côtoyer de grandes figures révolutionnaires algériennes, telles Krim Belkacem, Rabeh Bitat, Zeddour Mohamed, Brahim Belkacem. En 1962, il retourne à Oran pour soigner les victimes des attentats perpétrés par l’O.A.S. En cette même période, il prendra la tête de l’antenne médico-chirurgicale de la rue Tombouctou, à Mdina Jdida. Dès l’Indépendance, pour tout dire le 1er juillet 1962, il est le premier «indigène» à franchir les grilles de l’hôpital d’Oran, où il sera chef de service au pavillon 10.

Maire d’Oran de 1963 à 1965, il démissionnera de son poste à la suite du coup d’Etat. De 1969 à 1974, il sera élu comme président de la 1ère APW d’Oran. Il sera aussi nommé, au cours de ces mêmes années, comme doyen de l’école de médecine d’Oran. Par ailleurs, c’est à lui qu’on doit la construction de l’université I.S.M d’Oran. Quelques années après, en 1977, l’Algérie étant encore dans l’ère du parti unique, il refusera la députation. En 1984, il sera élu, à l’unanimité, président du conseil médical. Ce ne sera que dix ans après qu’il prendra sa retraite en 1994, alors âgé de 70 ans.

Tous ceux l’ayant côtoyé gardent de lui le souvenir d’un homme modeste, empli d’humilité et dévoué, au service de son pays et de son métier. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des pères de la médecine algérienne, lui, ce professeur qui se plaisait à clamer une devise, gravée depuis dans la tête de tous ses élèves: «bien gérer et non digérer. Unir et non désunir. Servir et non se servir».

Akram El Kébir
© El Watan


--------------------------------------------------

Salam,

C'est avec douleur et consternation que je viens d'apprendre le décès de Feu le Pr Belabbès BOUDRÂA
" Que Dieu ait son âme "
C'était l'un des pères de la chirurgie algérienne post Indépendance.
Toutes mes condoléances vont à l'adresse de toute la grande Famille BOUDRÂA
du côté d'Oran avec laquelle je partage peine, douleur et tristesse.



" Reposez en Paix, Cher Pr Boudrâa Belabbès, et qu'Allah, Le Miséricordieux,
vous accueille en son Vaste Paradis ! "



" À Dieu, nous appartenons et à Lui, nous retournons ! "

Avec toute ma sympathie affectueuse et mon soutien indéfectible,

JAMEL


Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Disparition du Pr Boudrâa : L'un des pères de la médecine algérienne s'en va
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Décès & Condoléances-
Sauter vers: