Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Facebook prépare une entrée fracassante en Bourse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Facebook prépare une entrée fracassante en Bourse   Jeu 2 Fév - 10:11

WEB - GOOGLE - Actualité > High-Tech

Facebook prépare une entrée fracassante en Bourse

Publié le 01.02.2012, 23h32 | Mise à jour : 02.02.2012, 10h46



Grâce à l'introduction en bourse imminente de Facebook, la fortune de Mark Zuckerberg pourrait peser quelque 28 milliards de dollars.

Facebook n'est vraiment pas une entreprise comme les autres. Le réseau social a déposé mercredi le dossier de ce qui s'annonce comme la plus grosse introduction en Bourse jamais réalisée par la net-économie : elle est chiffrée pour le moment à 5 milliards de dollars, huit ans après la création du site internet dans une chambre d'étudiant de Harvard.

Le réseau communautaire aux 845 millions d'utilisateurs n'a pas indiqué le nombre d'actions qu'il entendait mettre le marché, ni à quel prix, ni à quelle date, mais il a pour la première fois levé le voile sur des données financières restées jusqu'alors confidentielles.

Avec 3,71 milliards de dollars de chiffre d'affaires réalisé en 2011, presque doublé sur un an, et un bénéfice net de 668 millions de dollars, il est déjà l'un des très grands du secteur. «Il est plus rentable que nous ne l'attendions», a noté l'analyste Kathleen Smith, du cabinet spécialisé dans les entrées en Bourse Renaissance Capital.

«Rendre le monde plus ouvert et connecté», jure Zuckerberg

En tout cas, il prouve «qu'il n'est pas qu'une mode transitoire», a relevé Michael Gartenberg, de Forrester Research. «Facebook n'a pas été créé à l'origine pour être une entreprise, il a été créé pour remplir une mission sociale : rendre le monde plus ouvert et connecté», a déclaré le jeune patron de l'entreprise Mark Zuckerberg, 27 ans, dans une lettre aux investisseurs.

L'opération, dont le montant n'est encore que théorique, mais dépasse de loin le 1,67 milliard de dollars levés par Google en 2004, promet d'attirer un énorme intérêt, de l'avis unanime des analystes. Pour la première fois, des petits porteurs auront l'occasion de prendre leur part financière de ce phénomène, présent dans le monde entier et qui a servi d'outil de mobilisation et d'organisation pour les cyber-militants du Printemps arabe.



Facebook estimé entre 75 et 100 milliards de dollars

Depuis près de trois ans, des titres s'échangeaient certes, mais uniquement entre des investisseurs fortunés et ayant accès aux marchés parallèles officieux, comme Second Market ou SharesPost. Les médias estiment entre 75 et 100 milliards de dollars la valorisation du site, ce qui pour certains est excessif. Si, à l'issue de l'introduction boursière, Facebook est valorisé dans le haut de cette fourchette, la fortune de Mark Zuckerberg, de loin le plus gros actionnaire du groupe, pèsera quelque 28 milliards de dollars.

Mark Zuckerberg, crack de l'informatique initié dès 11 ans à la programmation, a assuré dans sa lettre aux investisseurs que son but n'était pas de gagner de l'argent. «Nous ne construisons pas des services pour gagner de l'argent, nous gagnons de l'argent pour construire de meilleurs services», y affirme-t-il, proclamant 5 valeurs fondamentales de la société: «se concentrer sur l'impact», «agir vite», «être audacieux», «être ouvert», «construire une valeur sociale».

Le groupe, qui dispose déjà d'un matelas confortable de 3,9 milliards de dollars de liquidités, n'a pas prévu d'utilisation particulière de la manne qu'il gagnera en Bourse.

Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Mark Zuckerberg, plus gros contribuable des Etats-Unis   Mar 7 Fév - 9:01

WEB - GOOGLE - ÉCONOMIE > PATRIMOINE & IMMOBILIER > High-Tech & Web > Impôts

Mark Zuckerberg, plus gros contribuable des États-Unis

Publié le 06/02/2012 à 18:30


Mark Zuckerberg lors d'une conférence de presse à l'Université de Harvard, en novembre 2011.

L'entrée en Bourse de Facebook va faire bondir la fortune du fondateur de l'entreprise… et son avis d'imposition.

À 27 ans, Mark Zuckerberg pourrait bien ne pas se contenter d'appartenir au cercle très fermé des plus jeunes milliardaires du monde. Selon The New York Times et The Financial Times, il est en passe de devenir le particulier le plus taxé de toute l'histoire des États-Unis.

D'après les chiffres cités par les deux journaux, l'avis d'imposition du fondateur du réseau social Facebook pourrait afficher neuf zéro. Le Fisc devrait en effet lui réclamer cette année la coquette somme de 1,5 à 2 milliards de dollars. De quoi faire paraître dérisoire les quelque 7 millions de dollars payés à l'État par Warren Buffett en 2010. A titre de comparaison, The New York Times précise que les 400 contribuables les plus fortunés des États Unis ont payé en moyenne 48 millions de dollars en 2009, d'après les statistiques du gouvernement.

120.000 actions à 40 dollars

Cette taxation record est directement liée à l'entrée en Bourse de Facebook, dont le dossier d'introduction a été déposé mercredi dernier. En 2005, Mark Zuckerberg avait reçu une prime sous forme d'option d'achat pour 120 millions d'actions à 0,06 dollar. Or chaque action pourrait valoir plus de 40 dollars après l'entrée en Bourse. De quoi ajouter environ 5 milliards de dollars à la fortune du jeune patron, déjà évaluée à 28 milliards de dollars. Si aucune information officielle ne vient confirmer le montant faramineux de l'imposition, les journaux américains ont fait les comptes. Aux États-Unis, les actions sont taxées à 35 %. The Financial Times estime donc que Mark Zuckerberg pourrait devoir payer environ 1,5 milliard de dollars à l'État fédéral, auxquels s'ajouterait 500 millions de dollars de taxes dus à l'État de Californie.

Selon le Wall Street Journal, le dossier d'introduction en Bourse précise que Mark Zuckerberg a l'intention de se séparer d'un certain nombre de ses actions. Il est aussi écrit que les revenus de cette vente serviront à couvrir le montant des impôts…
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Facebook prépare une entrée fracassante en Bourse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Multimédia-
Sauter vers: