Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les téléviseurs montrent leurs courbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Les téléviseurs montrent leurs courbes   Mer 6 Nov - 10:28

WEB - GOOGLE - ECONOMIE > High-Tech & Web

Les téléviseurs montrent leurs courbes

Mis à jour le 04/11/2013 à 10:26 - Publié le 04/11/2013 à 10:22


Samsung a dégainé le premier son téléviseur à écran incurvé avec son modèle KN55S9C.

Les écrans incurvés veulent remplacer les écrans plats et révolutionner notre façon de regarder la télévision. Utile ou futile ?


On a d'abord connu l'écran convexe, celui des vieux téléviseurs cathodiques, puis l'écran parfaitement plat, celui des téléviseurs Plasma et LCD. La nouvelle mode, lancée par Samsung et LG, est celle de l'écran concave, légèrement recourbé sur les côtés. Les deux constructeurs coréens viennent, en effet, de mettre chacun sur le marché leur téléviseur à écran incurvé. Samsung a dégainé le premier avec son modèle KN55S9C. Un beau cadre en métal intégrant des haut-parleurs, au milieu duquel semble flotter l'écran de 55 pouces (1,40 m de diagonale) dont les bords sont courbés vers l'avant. Son électronique est déportée dans un boîtier séparé qui regroupe toutes les connexions. Comme les téléviseurs les plus récents de Samsung, il offre une panoplie de fonctions annexes: accès aux services et contenus en ligne Smart TV, affichage en 3D avec des lunettes actives, reconnaissance faciale et vocale, contrôle gestuel et mode Multi-View, qui permet de regarder deux programmes différents en même temps sur le même téléviseur, chaque téléspectateur devant être équipé de lunettes 3D.



De son côté, LG enregistre les pré-commandes pour son téléviseur 55EA9800, qui sera livré dans quelques jours. Lui aussi équipé d'un écran incurvé de 55 pouces, il se distingue par son pied transparent qui intègre des haut-parleurs ultrafins. Les composants et les connecteurs sont placés derrière l'écran, qui ne dépasse pas 4,3 mm d'épaisseur. En plus d'un accès à des services en ligne et d'un affichage en 3D avec des lunettes passives, ce modèle propose une petite astuce technique pour améliorer le rendu des couleurs en ajoutant une quatrième couleur, le blanc, aux trois fondamentales (rouge, vert, bleu).

Courbe, mais pourquoi donc?


Annoncée comme «une nouvelle ère pour la télévision», la technologie des téléviseurs incurvés se justifie, selon les constructeurs, par un meilleur confort pour le spectateur, dont la vision sera toujours à 90 degrés par rapport à l'écran. LG explique qu'avec son téléviseur «toute la surface de l'écran se trouve à équidistance des yeux du téléspectateur, ce qui élimine les problèmes de distorsion visuelle en bord d'écran, ainsi que les pertes de détails». Pour les avoir vus à l'œuvre, nous avons plutôt l'impression que les écrans incurvés attirent davantage l'œil vers le centre de l'image, enfermant le regard dans une sorte de piège. C'est vrai, la sensation d'immersion est plus importante, mais à condition de bien se placer au centre, face à l'écran.

Samsung et LG comparent leurs téléviseurs aux écrans de cinéma modernes, oubliant au passage que cette configuration est due à des impératifs techniques. Car si les écrans des cinéma sont courbés, c'est pour s'adapter non pas à nos yeux, mais à la courbure de l'optique du projecteur, évitant ainsi un effet de distorsion sur les côtés. La lumière atteint toutes les parties de l'écran au même moment. Sur un téléviseur, tous les pixels s'allument simultanément et personne n'a jamais constaté de distorsion sur les côtés.

Ce qui coince


En fait, l'écran incurvé ne présente d'intérêt que si l'on regarde la télévision seul, ou à deux à la rigueur. Si l'on ne s'assoit pas en face du téléviseur, la surface de visualisation se réduit et on perd tout l'avantage de la courbure. Pis: elle peut devenir gênante. Mais si l'on s'assoit en face, le regard est tellement happé par le centre de l'image qu'on ne remarque même plus la courbure.

Autre problème posé par l'écran incurvé: il est impossible de l'accrocher au mur comme un écran plat. Le téléviseur est condamné à s'installer sur une table ou par terre.

Cette innovation technologique se paie au prix fort, 8000 euros, le même prix d'ailleurs quelle que soit la marque. Enfin, ces deux modèles sont limités à une définition HD alors que la tendance, comme l'a confirmé le salon IFA de Berlin, est à l'ultra-haute définition ou 4K. Samsung et LG le savent. Ils travaillent déjà sur une nouvelle génération d'écrans incurvés en ultra HD dont les prototypes ont été présentés en septembre. Un modèle de 65 pouces pour Samsung et un téléviseur de 77 pouces pour LG.

Ce qui plaît


Outre que les écrans incurvés représentent une belle performance technique, ils permettent de créer des téléviseurs d'une esthétique incomparable. Même pas besoin de l'allumer: placez-en un dans votre salon et vous blufferez tous vos amis. Mais ces écrans bénéficient aussi de tous les avantages de la technologie Oled, soit un contraste irréprochable quel que soit l'éclairage ambiant ; une excellente visibilité, quel que soit l'angle de vision ; des temps de réponse très rapides qui éliminent les effets de flou ou de saccade dans les scènes d'action ; une répartition homogène de la lumière ; enfin une faible consommation d'énergie.

Ce qui se cache derrière


Samsung comme LG se battent continuellement pour conserver ou faire progresser leurs parts de marché. Samsung reste le numéro un des téléviseurs avec 19 % des ventes, suivi par LG avec 14 %. Mais le secteur ne fait plus recette: selon le cabinet Displaybank, entre juin 2012 et juin 2013, le marché des écrans LCD et plasma a chuté de 6,3 %, passant à 14,8 millions d'unités. Les ana­lystes prévoient en revanche que la technologie Oled va relancer le secteur. Or, seul l'Oled permet de fabriquer des écrans incurvés. Après l'affichage en 3D, la TV connectée et la très haute résolution, les téléviseurs courbes seraient donc un moyen d'attirer de nouveaux clients. Et, accessoirement, de prouver que les industriels coréens ne sont pas uniquement des copieurs, mais aussi des innovateurs.

Ces deux modèles illustrent en partie les espoirs suscités par les écrans souples, qui devraient dans l'avenir s'enrouler voire se plier. Pour l'instant, les procédés qui permettent de fabriquer des surfaces d'affichage (on hésite à parler d'écrans) aussi flexibles qu'un dépliant publicitaire ou qu'un menu de brasserie ne produisent que des images en noir et blanc. En outre, les composants électroniques qui gèrent l'affichage, eux, ne sont pas souples, et doivent donc être installés dans un boîtier déporté. Les écrans Oled incurvés de Samsung et LG sont courbés une fois pour toutes, au moment de la fabrication, et il est hors de question de les déformer. Mais rien n'empêche d'imaginer que, demain, ils se dérouleront à la manière des vieux écrans de projection…
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Les téléviseurs montrent leurs courbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Multimédia-
Sauter vers: