Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Repas de fête : réveillonner la fourchette légère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Repas de fête : réveillonner la fourchette légère   Mer 25 Déc - 8:56

WEB - GOOGLE - Actualité > Santé

Repas de fête : réveillonner la fourchette légère

Publié le 23/12/2013



La dinde, traditionnelle à Noël, est une viande maigre, mais attention à ne pas l'accompagner d'une sauce trop riche.

Les repas de réveillon sont rarement les plus digestes, mais quelques astuces alimentaires et sportives permettent d'alléger l'addition calorique.

Si le repas du réveillon est plein de promesses, la digestion des plats riches qui le composent peut être redoutée. Et avec l'interruption de l'activité physique, assez répandue en hiver, ce dîner devient facilement lourd (au sens propre) de conséquences. En effet, combiner excès alimentaires et sédentarité peut avoir des effets négatifs sur le fonctionnement de l'organisme, particulièrement au niveau de l'assimilation du sucre. Quelques ficelles permettent cependant de ne pas trop malmener son métabolisme tout en profitant des fêtes.

• L'activité physique, parfois négligée l'hiver, est essentielle pendant les fêtes. Des chercheurs de l'université de Bath en Angleterre ont en effet publié une étude le 15 décembre dans la revue spécialisée Journal of physiology sur les effets du sport en période d'excès alimentaires. Ils ont demandé à 26 jeunes hommes en bonne santé d'augmenter de 50 à 75 % leurs apports caloriques. La moitié d'entre eux devaient limiter leur activité physique au minimum, et l'autre faire 45 minutes de sport intensif par jour. Après une semaine, alors que le fonctionnement de l'organisme des sédentaires était perturbé, celui des sportifs était pratiquement inchangé. Cette étude «montre qu'une session quotidienne d'exercice intense préviendra de nombreux changements négatifs» et est bénéfique en période de fêtes, explique Dylan Thompson, un des auteurs.

• Jeûner dans les jours qui précèdent le réveillon déculpabilise certaines personnes. Mais il est faux de penser que cette pratique compense les repas de fêtes, alerte l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES). En s'affamant, on prend le risque de se jeter sur les plats de manière totalement décomplexée. Donc mieux vaut conserver une alimentation normale avant les fêtes, en mettant éventuellement de côté les aliments gras, conseille l'INPES. Une petite collation à base de fruits en fin d'après-midi est sinon un bon moyen de se caler pour tenir jusqu'au repas du réveillon, et éviter de manger en excès pendant la soirée.

• Le menu du réveillon peut rester sain, tout en étant festif. Dès l'apéritif, des bâtonnets de légumes frais à tremper dans une sauce constituent une alternative aux cacahuètes. Pour la suite, la fabrique à menu, un site interactif mis en place par l'INPES en avril 2013, qui propose des repas simples à réaliser, équilibrés et peu chers, suggère deux alternatives, l'une plus traditionnelle l'autre plus originale, à un enchaînement de plats copieux et gras sur les tables. Si l'on compose son menu soit même, il est conseillé de combiner un seul plat riche avec des préparations légères pour compenser, ou de répartir les produits les plus nutritifs en petite quantité sur tout le repas.

•Le lendemain, si malgré tout la digestion s'avère difficile (les préparations grasses la retardent de dix à douze heures), l'INPES recommande vivement de favoriser le drainage. Pour cela, il faut boire beaucoup d'eau, plate ou gazeuse, ou encore des tisanes, du thé rouge, des bouillons, des soupes… Il est également conseillé de limiter la consommation de viande et des autres protéines animales (fromage, charcuteries…) et de privilégier les légumes riches en fibres, cuits (poireau, choux…) ou crus (carottes, salade, endives…).
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Repas de fête : réveillonner la fourchette légère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Médecine & Prévention-
Sauter vers: