Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Election présidentielle : Pieds-noirs et harkis, l'autre enjeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Election présidentielle : Pieds-noirs et harkis, l'autre enjeu   Mar 21 Fév - 10:05



Election présidentielle : Pieds-noirs et harkis, l’autre enjeu

le 21.02.12 | 01h00


© D. R. Selon un décomptage non officiel, la France compterait environ 4 millions de rapatriés si l’on comptabilise leurs enfants. 3,2 millions seraient des pieds-noirs et 800 000 des harkis.

Les pieds-noirs et les harkis représentent un réservoir de voix particulièrement convoité par la droite et l’extrême-droite.

Paris

De notre correspondant


Le Front national et l’Union pour la Majorité populaire, particulièrement, se disputent à couteaux tirés les 4 millions de voix de pieds-noirs, soit environ 8% de la totalité du corps électoral français.

Promesses en tous genres, multiplication de visites dans le sud de la France qui abrite la majorité de cette communauté, bref, tout est fait par ces deux partis pour persuader les pieds-noirs qu’ils occupent une grande place dans les cœurs et les projets de leurs candidats Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy. Après avoir, en 2007, voté massivement en faveur de Nicolas Sarkozy, d’aucuns estiment que les promesses qu’il leur avait faites n’ont pas été tenues.

Bernard Coll, secrétaire général de l’association Jeune pied-noir, considère qu’«il (Sarkozy) s’est engagé à prendre des mesures pour reconnaître officiellement la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon de nos compatriotes en Algérie et affirmé qu’il tiendrait toutes ses promesses, mais finalement aucune d’elles n’a été honorée», avant d’ajouter que «même la promesse de donner la priorité aux enfants de harkis, pour qu’ils puissent prétendre à une meilleure insertion professionnelle n’a pas été respectée».

Bernard Coll jure que les pieds-noirs vendront, cette fois-ci, très cher leurs voix et au plus offrant. «Nous ne voterons que pour le candidat qui s’engagera par écrit à reconnaître la responsabilité de l’Etat français dans les massacres d’après-1962, et pour le moment, seule la leader du Front national Marine Le Pen a signé la convention que nous lui avons adressée.» Bernard Coll ajoute «qu’il ne peut pas y avoir d’élu à la présidentielle comme aux législatives de 2012 dans de nombreuses circonscriptions, sans le vote des rapatriés d’Algérie».

S’agissant de la célébration du cinquantenaire de la signature des accords d’Evian le 19 mars 1962, le président de l’association Jeune pied-noir a estimé que cette date ne peut pas être une fête (comme le souhaitent de nombreuses organisations d’anciens combattants, ndlr) mais «un jour noir pour les pieds-noirs et les harkis».

Selon un décomptage non officiel, la France compterait environ 4 millions de rapatriés si l’on comptabilise leurs enfants. 3,2 millions seraient des pieds-noirs et 800 000 des harkis. Ils vivent en majorité dans des villes du sud de la France, comme Marseille, Toulon, Nice, Béziers, Toulouse, Narbonne ou Montpellier…

Il reste à préciser que tous les pieds-noirs n’appartiennent pas à la mouvance «nostalgérique» et ne votent pas à droite et à l’extrême-droite, ils sont très nombreux à se positionner à gauche et à se regrouper dans des associations progressistes qui œuvrent à la construction de liens d’amitié et de passerelles entre citoyens français et algériens.

Yacine Farah
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Petrus.m

avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 69
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Election présidentielle : Pieds-noirs et harkis, l'autre enjeu   Mar 21 Fév - 10:56

Bonjour,
L'article du Watan remet certaines choses à leur place. Pour les gauchistes de France les Pieds noirs sont des fachos d’extrême droite après avoir été des colons et des exploiteurs. La manipulation continue pour leur "confort moral". Sarkozy a fait des promesses, non tenues comme d'habitude, à l'endroit des Pieds Noirs et des Harkis. Je ne suis pas sûr que les enfants nés de la génération pied noir née en Algérie ont voté massivement pour Sarkozy ou Le Pen. Si les Pieds Noirs ou/et les Harkis s'étaient constitués en diaspora donc en groupe de pression, cela se saurait. Ce n'est pas le cas, les premiers n'ont eu que le souci de recommencer une nouvelle vie en métropole, les seconds, malheureusement ont été traités en dépit du bon sens et une fois de plus trahis, interdits dans leur pays d'origine et parqués dans des camps en France, avec l'assentiment implicite des mêmes gauchistes qui appellent aujourd'hui à la repentance.
Fêter ce cinquantenaire en France, pour moi, est une mascarade. Je préfère évoquer les moments heureux de ma jeunesse. L'indépendance de l'Algérie était inéluctable, de Gaulle a préféré continuer une guerre pendant 4 ans pour rien ou pour des motifs non avouables qu'il faudra éclaircir, n'en déplaise aux gardiens du temple gaullien.
Amicalement
Pierre

_________________
De la musique avant toute chose!
Revenir en haut Aller en bas
 
Election présidentielle : Pieds-noirs et harkis, l'autre enjeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Discussion Générale-
Sauter vers: