Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le plan du métro de Paris est désormais libre de droit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Le plan du métro de Paris est désormais libre de droit   Mar 14 Aoû - 7:37

WEB - GOOGLE - ACTUALITÉ > High-Tech et Web

Le plan du métro de Paris est désormais libre de droit

Mis à jour le 09/08/2012 à 16:11 | publié le 09/08/2012 à 13:56



La RATP met à la disposition des développeurs d'applications mobiles diverses données pour faciliter la vie de ses voyageurs. À une exception de taille près : les horaires

Révolution à la RATP. La régie des transports parisiens vient enfin d'autoriser les développeurs d'applications mobiles à utiliser librement le célèbre plan du métro et du RER. Diverses autres données, comme la géolocalisation des stations ou la qualité de l'air dans ces dernières, sont également disponibles sur le portail «open data» du gouvernement.

«Nous voulons permettre à des tiers d'imaginer de nouvelles manières d'exploiter nos données afin de faciliter la vie des voyageurs», explique-t-on à la RATP. Une volte-face pour l'entreprise qui, il n'y a encore pas si longtemps, interdisait à quiconque de reproduire ses plans et sa charte graphique au nom de la propriété intellectuelle.

Son conflit avec CheckMyMetro en est l'exemple le plus emblématique. Disponible gratuitement depuis 2010 sur les iPhone, cette application a failli être retirée de l'App Store l'été dernier à la suite d'une plainte de la régie des transports. CheckMyMetro avait en effet ajouté à son application l'emblématique plan du métro ainsi que les horaires de passage des trains, informations consultables sur le site et l'application officielle - et alors payante - de la RATP.

Les deux parties étaient parvenues à un accord - le plan et les horaires ont été retirés -, mais l'affaire avait fait grand bruit. «Les grandes entreprises, en premier lieu desquels la RATP, seraient bien inspirées d'accompagner [l'open data], qui peut considérablement renforcer la qualité des services qu'elles offrent à leurs clients», avait commenté le président du Conseil national du numérique. Le ministre de l'Économie numérique d'alors, Éric Besson, s'était également rapproché de la RATP pour «faire le point sur ses perspectives en matière d'ouverture de ses données d'intérêt général».

Les horaires, grand absent des données libérées

Aujourd'hui, le créateur de CheckMyMetro, Benjamin Suchar, se réjouit de cette «avancée salutaire» au bout «d'un an de pression et de polémique». Les développeurs d'applications mobiles ou de sites Internet ont désormais le droit d'utiliser la carte du métro et sa charte graphique (couleurs des lignes, pictogrammes), mais sous certaines limites. Hors de question d'utiliser la police de caractère dite «Parisine» en dehors des plans, ou d'utiliser le nom des lignes ou les logos «dans la désignation ou l'adresse Internet de l'application». L'utilisation de ces éléments graphiques sur des supports physiques, par exemple sur des tee-shirts ou des mugs, est aussi strictement interdite.

La RATP met également à la disposition des développeurs la liste et les coordonnées géographiques des commerces de proximité où les voyageurs peuvent acheter des tickets de transports ou recharger leur pass Navigo. Ces indications pratiques devraient rapidement faire leur apparition sur les applications mobiles. «Les gens pourront savoir où se trouvent ces commerces dans leur quartier, les localiser sur une carte, donner leur avis dessus, partager des informations… On peut imaginer beaucoup de choses», explique Benjamin Suchar.

Mais, pour ce dernier, une donnée essentielle manque à l'appel: les horaires des trains. «Les horaires de métro et de RER ne sont toujours pas utilisables librement. On pourrait pourtant créer des recherches intelligentes d'itinéraires grâce à cela, et les mettre à jour en temps réel», regrette le développeur. Seule solution pour le voyageur, passer par le site ou l'application officielle de la RATP. Interrogée à ce sujet, la régie affirme «rester à l'écoute des développeurs», mais reste évasive quant à une éventuelle libération de ces précieuses données.
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Le plan du métro de Paris est désormais libre de droit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Multimédia-
Sauter vers: