Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Messages privés : l'Etat somme Facebook de s'expliquer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur


Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Messages privés : l'Etat somme Facebook de s'expliquer   Mar 25 Sep - 9:26

WEB - GOOGLE - ACTUALITÉ High-Tech et Web

Messages privés: l'Etat somme Facebook de s'expliquer

Mis à jour le 25/09/2012 à 11:18 | publié le 24/09/2012 à 18:46


Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont demandé à Facebook de s'expliquer devant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

En dépit des nombreux témoignages d'internautes et de journalistes de plusieurs médias, dont Le Figaro, Facebook nie avoir divulgué par erreur des messages personnels. Le gouvernement réclame des explications.

Panique générale sur Facebook. Certains utilisateurs du réseau social ont affirmé lundi voir des messages privés ou des extraits de conversations issus de chats, échangés avant 2009, publiés sur leur profil. C'est le journal Metro qui a fait cette révélation lundi après-midi, bientôt relayé par de nombreux médias. Plusieurs journalistes du Figaro, mais aussi des rédacteurs du Huffington Post, du Monde, de Slate ou du site spécialisé Techcrunch, trouvent alors dans leur journal (Timeline) des messages qui semblent effectivement issus de conversations privées.

Mais impossible d'apporter la preuve formelle qu'il s'agit bien de messages privés dévoilés. Il faudrait pour cela avoir la trace de la notification par email émanant de Facebook avec comme objet «XX sent you a message» et non «XX posted on your wall» (à l'époque, Facebook n'existait qu'en anglais). Mais rares sont les utilisateurs à avoir gardé ces notifications vieilles de plusieurs années.

Selon les différents témoignages recensés, ces messages «privés» apparaissent en effet, sur le journal des utilisateurs, aux années 2009, 2008 ou 2007. Ils se seraient glissés dans les cartouches répertoriant une partie des messages postés sur le «mur» («wall») de l'utilisateur par ses amis à cette époque. Seuls les messages reçus par le détenteur du profil, et non ceux qu'il a envoyés, semblent susceptibles de figurer à cet endroit. Ce qui veut dire, en filigrane, que des messages personnels qu'un internaute a écrit à ses amis peuvent en revanche apparaître sur la timeline des amis en question.

Tous les usagers ne semblent pas avoir été victimes de l'éventuel bug et tous les messages personnels des gens qui se disent touchés n'ont pas été divulgués. Le problème semblerait avoir frappé la France en premier lieu. Quelques témoignages provenant de Grande-Bretagne, des États-Unis ou du Canada ont également été recensés.

L'usage du «wall» à la fin des années 2000 était différent d'aujourd'hui

Contacté par Le Figaro, Facebook a déclaré dans un premier temps «mener l'enquête» avant de réfuter tout problème. «Nos ingénieurs ont étudié ces cas et constaté que ces messages étaient en réalité d'anciens messages postés sur les «murs» qui ont toujours été visibles sur les profils des utilisateurs. Facebook affirme qu'il n'y a aucune atteinte à la vie privée des utilisateurs», a soutenu un porte-parole du groupe.

Selon lui, les utilisateurs auraient pris «par erreur» ces vieux messages pour des messages privés alors qu'ils étaient bel et bien publics. Comment expliquer alors le nombre important de témoignages signalant un bug? Techcrunch apporte un début de réponse: l'usage du «wall» à la fin des années 2000 était si différent d'aujourd'hui qu'on y postait des messages très privés. Une habitude qui a presque disparu de nos jours avec la prise de conscience par les internautes du caractère public du réseau social. Cette brusque panique serait dans ce cas liée à la mise en avant de ces vieux messages via la nouvelle «timeline».

Afin d'en avoir le coeur net, le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprise, Fleur Pellerin, ont demandé à la direction de Facebook de s'expliquer dès mardi sur ce sujet. Dans un communiqué publié en pleine nuit, les deux membres du gouvernement «souhaitent que des explications claires et transparentes soient apportées sans délais» aux Français devant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), autorité indépendante chargée de veiller à ce que l'informatique ne porte pas atteinte à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques.

Les ministres souhaitent connaître la nature exacte du problème, à savoir: «S'agit-il d'une modification impromptue de la présentation des données qui a désarçonné les utilisateurs? ou y a-t-il eu rupture de confidentialité à travers la publication de messages privés?» Pour eux, «cet incident (...) souligne une fois de plus l'importance de la protection de données personnelles dans l'univers numérique et le manque de transparence quant au traitement de ces données par un acteur tel que Facebook.»

Ce n'est pas la première fois que Facebook est confronté à un problème concernant la vie privée de ses abonnés. En 2010, une enquête du Wall Street Journal avait révélé que de très nombreuses applications Facebook collectaient des informations personnelles sur leurs utilisateurs, sans leur autorisation. Facebook revendique 955 millions d'utilisateurs actifs par mois, dont 26 millions en France.
Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
 
Messages privés : l'Etat somme Facebook de s'expliquer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Multimédia-
Sauter vers: