Le Blog-Forum de Jamel
Le Blog-Forum de Jamel

Air du temps, Libre Expression, Médecine, Culture, Actualités, Politique, Société.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Législatives : Les parachutages énervent à droite et à gauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Législatives : Les parachutages énervent à droite et à gauche   Mar 3 Jan - 15:59

WEB - GOOGLE - Actualité > Elections Législatives 2012

LÉGISLATIVES : Les parachutages énervent à droite et à gauche

La candidature annoncée de Claude Guéant à Boulogne-Billancourt en juin est critiquée à gauche et contestée dans son propre camp. Et pourtant, le parachutage est une pratique bien ancrée…

Publié le 03.01.2012, 11h29



Cécile Duflot et François Fillon (à gauche) à Paris, Jack Lang on ne sait encore où, et Claude Guéant à Boulogne-Billancourt… Le parachutage des ténors politiques en vue des élections législatives de cette année ne se fait pas toujours sans douleur à l’atterrissage.

En politique aussi, le parachutisme est un sport à risque. Avant même de sauter sur sa circonscription, il faut souvent braver la fronde dans son camp. Ensuite, une fois lancé, la victoire n’est pas toujours garantie, comme le montrent les exemples de Kouchner, Le Pen et d’autres. Aujourd’hui, après Fillon et Duflot à Paris, ou Royal à La Rochelle, c’est au tour de Claude Guéant de faire ce rude apprentissage du parachutage, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), où le ministre de l’Intérieur compte affronter sa première élection lors des législatives en juin.

Le sacro-saint ancrage territorial


Mais voilà, tout juste a-t-il annoncé son intention de se faire élire dans ce fief de droite qu’une candidature UMP dissidente se profile, au nom du sacro-saint « ancrage territorial ». De gauche à droite, en passant par le centriste Bayrou, on assiste aux mêmes cris outragés contre les « parachutés ». « Pourtant cette pratique concerne autant la gauche que la droite, et est aussi vieille que les élections, commente Michel Hastings, professeur à Sciences-po Lille. Déjà au XIXe siècle les notables implantés faisaient obstacle aux candidats étrangers. » Plus un territoire est acquis à un camp et plus la « résistance » des barons locaux est âpre, ces derniers n’ayant aucune envie de laisser vaincre sans péril un candidat imposé « d’en haut ». Le cas de Paris, avec la grogne de Dati (dans le VIIe), Delanoë et Hidalgo (contre l’arrivée de Duflot dans une « circo » fief de la gauche) est révélateur des difficultés des états-majors, PS et UMP, à faire rentrer les barons dans les rangs.

Le parachutage nuit-il à la démocratie?

Pas évident. C’est même le contraire, selon le professeur Hastings, qui rappelle « qu’un député n’est pas l’élu de son bout de terroir mais représente la nation. Et cela peut apporter du sang neuf. Enfin, nombre de circonscriptions ont tout intérêt à voir arriver une star de la politique nationale, qui les fera bénéficier de ses réseaux et de son entregent pour décrocher des subventions ou attirer les investisseurs ». Bref, du « gagnant-gagnant », comme dirait la « parachutée » Ségolène Royal…

Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Jamel
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 14896
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Législatives : Jack Lang aurait trouvé un point de chute dans les Vosges   Sam 7 Jan - 8:34

WEB - GOOGLE - Actualité > Elections Législatives 2012

Législatives : Jack Lang aurait trouvé un point de chute dans les Vosges

Publié le 07.01.2012, 08h56 | Mise à jour : 09h13




Retour aux sources pour Jack Lang. L'actuel député PS du Pas-de-Calais sera sans doute candidat aux législatives en juin prochain dans la deuxième circonscription des Vosges, à Saint-Dié, une région où il est né il y a 72 ans. Une conférence de presse du maire de Saint-Dié, Christian Pierret, est prévue aujourd'hui à 15heures pour officialiser cette annonce.

«Il ne faut pas anticiper sur ce qui est une éventualité, a relativisé Jack Lang samedi sur BFMTV. Je ne peux pas préjuger de ce qui sera la décision des militants mais il n'est pas faux de dire que j'ai été sollicité.» L'ancien ministre de François Mitterrand, député de 1986 à 2000 dans le Loir-et-Cher, puis depuis 2002 dans le Pas-de-Calais, rappelle que la partie est loin d'être gagnée dans les Vosges. «C'est une action de reconquête car la circonscription est tenue par le droite depuis 10 ans. Ce ne serait pas le choix de la facilité», a reconnu l'édile. L'actuel député de la deuxième circonscription des Vosges, Gérard Cherpion (UMP), avait été réélu en 2007 au deuxième tour avec 54,99% des suffrages exprimés, contre Christian Pierret.

En mal de circonscriptions après avoir refusé de se soumettre au vote des militants le 1er décembre à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), il n'avait pas été réinvesti dans ce département et le PS s'était mis à chercher un point de chute pour cet éléphant du parti. L'ancien ministre de la Culture de François Mitterrand avait toutefois pris soin d'indiquer qu'il serait «candidat aux législatives» en 2012. «Je ferai connaître en janvier la circonscription où je me présenterai», avait-il déclaré le 26 décembre.

Depuis mi-décembre, des rumeurs lui prêtaient l'intention de trouver un point de chute aux quatre coins de la France : Haute-Garonne, Somme, Aisne, ou Pyrénées-Atlantiques. Mardi, le premier secrétaire fédéral du PS des Pyrénées-Atlantiques avait d'ailleurs jugé «inopportun et inutile» le gel par le parti de la 5ème circonscription, où une candidate a déjà été désignée par les militants, et avait espéré qu'il n'était «pas prévu de la réserver à Jack Lang».

Un élu EELV (Europe Ecologie Les Verts) avait raillé la recherche de circonscription de Jack Lang.

Revenir en haut Aller en bas
http://sidi-bel-abbes.forumalpes.com
Jacques

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 09/11/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Législatives : Les parachutages énervent à droite et à gauche   Sam 7 Jan - 18:57

Bonsoir,

Jack Lang, l'homme de Blois, est lâché dans les Vosges, après un tour en montgolfière il n'apprécie pas le parachutage ! À 72 ans, c'est pitoyable ! Sachant, qui plus est, qu'il se fiche totalement de l'électeur du coin (Paris, Blois, Pas de Calais) du moment qu'il a un siège qui l'assure d'une prébende tranquille ! Bref, l'archétype de l'opportuniste professionnel ! Espérons que les électeurs de Saint-Dié ne se laisseront pas illusionner par ses roucoulements !

Amicalement,

Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Législatives : Les parachutages énervent à droite et à gauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Législatives : Les parachutages énervent à droite et à gauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blog-Forum de Jamel :: Général :: Discussion Générale-
Sauter vers: